Il faudra 26 ans à la société de crédit coopératif Klongchan pour rembourser tous ses adhérents qui ont été spoliés. A l'origine, elle comptait se refinancer auprès du ministère de l'Agriculture et en profitant des bons d'État. Mais les banques ne l'on pas suivies et on jugé que Klongchang était insolvable. Un plan de redressement avait été mis en place, mais il n'a en réalité aucune chance d'aboutir dans un avenir proche.