Restons connectés

 

L'éditorial des économies d'Asie par Arnaud Rodier, journaliste

 

Signes de dégel entre la Corée du Sud et la Corée du Nord

 

Une délégation d'affaires sud-coréenne effectue dans le port de Rajin une étude de faisabilité sur le projet logistique Rajin-Khassan, en Corée du Nord. Un consortium composé de trois entreprises de Corée du Sud, l'opérateur de chemins de fer public KORAIL, l’aciériste POSCO et l’entreprise de transport maritime Hyundai Merchant Marine Co., vont suivre l'embarquement de 40.50O tonnes de houille sur le site. Le charbon sera acheminé par une voie ferrée de 54 km reliant Khassan en Russie à Rajin, ensuite par la mer jusqu'à Pohang. L'opération marque un assouplissement de la politique menée jusqu'à présent par Séoul vis à vis du régime de Pyongyang.

 

 

 

 

Explorer par mots-clés