Restons connectés

 

L'éditorial des économies d'Asie par Arnaud Rodier, journaliste

 

Au Japon la confiance ne revient pas

 

L’indice de confiance dit des « observateurs de l’économie », c’est à dire les restaurateurs, les chauffeurs de taxi par exemple, a reculé au Japon de 1,7 point en septembre, tombant à 48,7 point pour le quatrième mois consécutif.
Cet indice, qui mesure leur sentiment face à l’avenir des affaires dans l’archipel est négatif en dessous de la barre de 50 points. Ces professions incriminent la faiblesse du yen qui pénalise les importations et les effets de la hausse de la TVA qui est passée de 5% à 8% en avril dernier. Cette dernière devrait grimper prochainement à 10%, à moins que le gouvernement ne se décide à faire marche arrière devant la situation du pays.

 

 

 

 

 

Explorer par mots-clés